La presse en parle

Patrick Clausse et son équipe ont lancé le site le 1er octobre

Un site plus pratique et moderne

La communication 2.0 des communes passe par des sites Internet performants et lisibles. Thélus l'a bien compris et a lancé, le 1er octobre, son nouvel outil numérique.

On ne change pas de site comme on change de chemise. Patrick Clausse, adjoint au maire à l'information et à la communication, l'a vite compris. Alors que l'ancien site avait plus de huit ans, "il était beaucoup trop figé, on avait des difficultés de remplissage", il a fallu quatre mois d'élaboration pour que le projet se concrétise. "Il y avait pas mal de choses déjà sur le site, note l'élu. Il était aussi toujours à jour. Mais il ne rendait pas le service que l'on peut attendre, comme les inscriptions aux TAP, à la cantine." Pour rendre le site "plus actuel", et lui donner "plus de souplesse", un sondage avait été effectué il y a plus d'un an, pour savoir ce que les utilisateurs en attendaient. "Nous avons tenu compte des réactions. Nous avons quasiment répondu à toutes les sollicitations", souligne Patrick Clausse.

Avant de se lancer dans la création du nouveau site, deux webmasters ont été consultés. Parmi les deux propositions, celle du Réseau des Communes a retenu l'attention des élus chargés du projet. "Réseau des Communes n'héberge que des sites de communes. Travailler avec cette société a de gros avantages : on a un site en fonction de nos besoins, de notre fonctionnement, qui va avec la taille de la commune. En termes de coût, cela nous revient entre 500 et 600 euros par an." Depuis début octobre, c'est un peu la révolution pour les utilisateurs du nouveau site. On y trouve toutes les informations utiles à la commune bien entendu, mais aussi les actualités des associations, le menu de la cantine ou encore les liens vers la communauté urbaine. L'une des nouveautés est en direction des associations. "Elles peuvent prendre la main sur leur propre page, pour la tenir à jour. Les administrateurs reçoivent la demande et la traitent. On a le souhait d'être le plus réactif possible." Autre nouveauté et pas des moindres : le site s'adapte aux smartphones mais aussi aux tablettes. Voilà enfin Thélus dans l'ère des communes 2.0 !
L'Avenir de l'Artois Thélus - Le 27/10/2015