La presse en parle

Thierry Cazy et Domitille Caron présentent leur nouvel outil de communication.

La municipalité de Péronne tisse mieux sa toile

Depuis le vendredi 10 novembre, la ville de Péronne s’est « enfin » dotée d’un site Internet digne de ce nom. « Enfin », car comme le reconnaît Thierry Cazy, le premier adjoint au maire, « l’ancien site était devenu obsolète. Il datait de 2009. Il n’était pas facile à comprendre. En un mot, c’était devenu trop compliqué de le modifier. »

L’idée de le changer a donc été lancée dès 2015. « Nous avons décidé d’investir dans un tout nouveau site et nous avons travaillé avec le réseau des communes, qui gère déjà une importante plate-forme avec beaucoup de sites de collectivités, villes et villages. Ils nous ont proposé différents produits et nous avons choisi la plus importante, avec de nombreuses possibilités. »

Les associations pourront également avoir leur site

Le résultat est disponible depuis quatre jours pour les PC, les mobiles, « et au mois de décembre, nous lancerons notre application pour smartphones », ajoute Thierry Cazy, qui dévoile le coût de ce nouvel outil : « Il nous coûtera 1 500 euros par an tout compris, avec la maintenance, et l’application s’élèvera à 900 euros par an. Pour 2 400 euros, nous avons donc quelque chose d’enfin pratique et convivial. »

Ce nouveau site ne fait que débuter et il s’améliorera au fil des jours, sous la houlette de Domitille Caron, la chargée de communication de la municipalité qui assumera les fonctions de webmaster et développera de nombreuses possibilités : « Il sera par exemple possible de faire des réservations de billets pour les spectacles à Mac-Orlan, possible de réserver les salles pour les associations. À chaque fois, chaque question aura une réponse très rapide. Il sera aussi possible de contacter les adjoints qui recevront le message dans leur boîte mail. »

« Autres possibilités, faire toutes les démarches administratives en ligne, ou trouver tous les renseignements pratiques comme les coordonnées des professionnels de santé, les téléphones utiles, l’agenda… ». Enfin, toutes les associations péronnaises qui n’ont pas encore leur site pourront se rapprocher de la municipalité qui leur proposera de réaliser leur site gratuitement. Et le tout, sans la moindre publicité !
Courrier Picard Péronne - Le 13/11/2017